Saisie de l’Ego, 2 outils pratiques pour s’en détacher ?>

Saisie de l’Ego, 2 outils pratiques pour s’en détacher

Se poser la question de la saisie de l’Ego, du Je, du Moi, est d’une grande profondeur. Alors ne prenez pas peur, car j’essaie de simplifier au maximum et surtout, je vous donne deux outils pour expérimenter vous-même cette absence d’un “Je”. Bonne lecture !

La question de la saisie de l’ego

saisie de l'egoCette question est complexe et se décompose, de mon point de vue, en deux dimensions :

1 – D’une part, on peut questionner l’existence d’une autre entité, supérieure à ce Moi égotique, que l’on identifie par erreur, comme étant notre identité propre.

Ou tout simplement considérer, comme Bouddha que rien n’existe mis à part des phénomènes physiques et mentaux changeants constamment et ne croit pas en l’existence d’une “âme”.

2 – D’autre part, la question fait appel à une multitude de concepts constituant le terrain de jeu du Je, qui va favoriser l’illusion d’un Ego en tant qu’entité définissante. La vision bouddhiste nous apporte un éclairage sur ces terrains d’expression de l’Ego en la théorie complexe et intéressante des 5 agrégats.

C’est l’enseignement que je suis allée suivre pendant 5 jours au centre d’étude et de pratique du bouddhisme tibétain de Montchardon.

Je me suis tout d’abord demandé si je devais vous transmettre un condensé de cette étude. Je suis vite arrivée à la conclusion que l’exposition des 5 agrégats était fastidieuse et surtout qu’il serait difficile de réussir à vous en faire saisir l’essence du fait de mon niveau de novice en la matière. D’ailleurs, certains l’ont déjà fait, mieux que moi, dans certains livres.

L’étude des 5 agrégats, enseignement de Khenpo Guendune Targye

Cet enseignement mène à une véritable introspection, une investigation personnelle de l’existence réelle des 5 agrégats.  Le postulat de départ étant qu’un être est à la fois formé de matière et d’un esprit.

Les 5 agrégats

  1. les formes ou la matière (rûpakkhanda) composée des 4 éléments fondamentaux, les organes sensoriels (5) et mentaux (1).
  2. les sensations (vedanâkkhanda), qui permettent d’appréhender et de ressentir ce qui nous est agréable ou désagréable.
  3. la perception (saññâkkhanda), qui est notre pouvoir de percevoir. Pour percevoir, il est primordial que soient réunis, un objet, une faculté sensorielle et un instant de conscience.
  4. les formations mentales (sankharakkhanda), au nombre de 51 ou 55 selon les textes et qui constituent les propriétés mêmes de la conscience. Cette notion est essentielle dans le bouddhisme qui insiste sur le lien intrinsèque des formations mentales, de la volonté et de l’action.
  5. la conscience (viññânakkhandha), elle se base sur la perception sensorielle et mentale du monde qui nous entoure. Sa réalité est impermanente, puisqu’elle est amenée à changer en permanence en fonction de ce qui la conditionne.

Ces 5 agrégats nous poussent donc à comprendre finement nos moyens de perception et d’expression, à explorer nos facultés et leur fonctionnement. Puisque, quelle que soit notre expérience de l’instant T, positive, négative ou même neutre, ce sont les 5 agrégats qui nous permettent de l’appréhender. Et, c’est leur discernement, qui constitue le terrain d’expression favori de l’Ego, nous poussant à croire que nous sommes une entité séparée du reste de l’Univers.

La voie de la libération enseignée par Bouddha est en fait la voie de la libération de ces 5 agrégats. Il s’agit d’atteindre calme et paix, dans la saisie du non-je. L’arrêt des agrégats serait ainsi l’arrêt des souffrances.

Outil 1 : La question du Karma et de ses conditions d’expression

saisie de l'egoC’est le premier outil pratique dont je peux vous parler. Il ne s’agit pas nécessaire de croire à la réincarnation et au Karma.

Mais simplement être conscient que la loi de causalité existe :

Si je fais une action, quelle qu’elle soit, il y a une conséquence associée.

Si je plante une graine et que les circonstances favorables sont présentes alors un arbre poussera.

Lors de cet enseignement, Khenpo Gendune Targye aborde la question centrale du Karma pour les bouddhistes. En effet, les émotions conflictuelles qui font partie à part entière des 5 agrégats, constituent les conditions favorables à la maturation karmique.

Ainsi, réduire ces émotions conflictuelles évite de créer les conditions nécessaires à l’expression d’un Karma négatif.

Cet outil permet aussi de se poser les bonnes questions avant de créer du karma, c’est-à-dire avant même de faire une action.

Outil 2 : La méditation, où comment déjouer l’Ego et réduire les émotions conflictuelles ?

C’est la véritable clé que je souhaite vous transmettre aujourd’hui ! Celle de la méditation. Elle a deux visées :

1 – Réussir par une pratique régulière à réduire vos émotions conflictuelles et donc à développer un terrain neutre ou plus positif, pour la maturation karmique.

Petite parenthèse d’ailleurs, cela rejoint directement l’idée de pensée créatrice de la loi d’attraction ! Si vous n’avez pas encore lu à ce sujet, je vous invite à vous rendre par ici !

2 – S’apercevoir par une expérience personnelle d’investigation, de la non-existence de l’Ego. La réalisation de cette absence d’un soi, sera le point de départ du développement de la compassion, de la générosité, etc.

L’exercice de la méditation de Shiné

 

saisie de l'ego

Je vous propose – et ce sont les conseils reçus lors de la formation – d’utiliser un objet extérieur, comme support à cette méditation. Positionnez-le devant vous, face à votre regard, qui prolonge l’arrête de votre nez : vos yeux sont mi-clos.

Cet objet va vous permettre de focaliser votre esprit et votre intention, afin d’atteindre plus aisément une clarté d’esprit, sans se laisser distraire par d’autres sens. Shiné a pour objectif de vous permettre de retrouver clarté et tranquillité naturelle de l’esprit, sorti de tout bouleversement du “Je” et de la saisie de l’égo dans les 5 agrégats.

Si votre esprit est distrait, prenez le temps de le laisser partir, dans une certaine maîtrise et en restant détendu ! Puis, reportez votre attention sur le medium utilisé.

Enfin, tenez-vous bien droit :) afin de conserver une qualité de concentration pour votre esprit !

L’exercice de la méditation à la recherche d’un “Je”

Une fois que vous atteignez cet état de clarté, prenez le temps d’explorer la totalité de votre corps, à la recherche du siège d’un moi : dans vos mains, vos bras, vos jambes, votre tête, votre cœur, etc. Cherchez-le réellement ! Et dites nous vos ressentis en commentaires ? :)

D’ailleurs cette méditation est idéale lorsque vous êtes fatigué ou trop agité ! Testez vous verrez !

La prochaine étape, lorsque vous maîtrisez Shiné est de faire Vipassana (= vision profonde). Je vous en parlerai plus tard, puisque je suis moi-même à l’étape de Shiné :) Chaque chose en son temps !

Y’a du boulot ! :)

Je vous conseille vivement de commencer par la méditation de Shiné ! Si vous souhaitez tester d’autres types de méditation, découvrez la Chanting Méditation ou encore la méditation avec la bougie ! Deux méditations extrêmement puissantes.

Alors qu’en pensez-vous ? Avez-vous testé ? Commentez et partagez si l’article vous a plu !

LOVE

Adeline Izza.

Suivez True Happy Self et Partagez :)
0

Partagez avec nous votre expérience, avis, en commentaire ! :)

%d blogueurs aiment cette page :