# Interview 1 – Patrick Juillerat Magnétiseur, Maître Reiki ?>

# Interview 1 – Patrick Juillerat Magnétiseur, Maître Reiki

Lorsque j’interviewe Patrick, c’est après une séance de magnétisme. Nous sommes dans son salon, nous nous installons pour boire un thé. Mon interview est dense, nous n’avons pas énormément de temps, je rentre donc directement dans le vif du sujet.

Comment le magnétisme et le Reiki sont arrivés dans ta vie ?

Je recevais des soins énergétiques auprès d’une osthéopathe fluidique, avec un groupe de personnes. Je m’intéressais à l’ensemble de ce type d’approches thérapeutiques énergétiques. Nous lui avons donc demandé si l’on pouvait mettre en place une formation pluridisciplinaire.

Cette formation a finalement duré deux ans et comprenait notamment des massages (ayurvédique, californien, etc.), du Shiatsu, du Reiki et autres techniques magnétiques.

Engagé dans cette formation, j’ai approfondi le Reiki en lisant et j’ai ressenti un alignement avec cette méthode. J’ai compris que c’était cela qui me correspondait profondément.

Comment as-tu approfondi l’apprentissage du Reiki ?

Ma formatrice m’a orienté vers Gérard Berrier, mon Maître Reiki. Il m’a surtout permis d’intégrer à ma vie quotidienne un travail de méditation. C’est essentiel à la maîtrise du Reiki puisque cela permet de s’aligner (spirituellement et matériellement) et d’acquérir une forme de paix intérieure.

En parallèle de tout cela, j’ai bien sûr énormément lu sur le sujet. J’ai donc aussi eu un cheminement seul à travers l’ensemble des sensations que je pouvais ressentir et induire notamment lors de mes méditations. Au départ, c’était une sorte de balancement de ma tête et du haut de mon corps puis quand je décidais d’essayer de m’immobiliser, mes bras firent ces mouvements. Mais je ne faisais, au départ, aucun lien avec le Reiki, je suivais simplement mon intuition et me laissais guider.

Quelle distinction fais-tu entre le magnétisme et le Reiki ?

Le Reiki est une approche philosophique du magnétisme. Mais quelle que soit l’approche magnétique utilisée, la source d’énergie est la même.

Le Reiki m’a apporté certains codes, qui ont participé aussi à mon cheminement spirituel. J’ai mis beaucoup de temps à arriver à cette évolution spirituelle, puisque j’étais profondément anti-clérical. J’avais ainsi du mal à imaginer une possibilité de spiritualité du fait de mon rejet de la religion et des dogmes en général. Finalement, grâce à des rencontres de personnes spirituelles, dont le parcours résonnait positivement en moi, j’ai petit à petit ouvert les possibles, le Reiki aidant également, sans toutefois m’enfermer dans un dogme. Je me suis ainsi ouvert au chamanisme, à la spiritualité, aux guides.

Qu’est-ce que cette spiritualité a changé dans ta vie ?

Un cheminement spirituel bouleverse une vie. C’est exactement ce qui s’est passé pour moi, j’ai regardé la vie d’une autre façon. Je me suis ouvert à autre chose, à la différence, à la compassion, à l’amour inconditionnel. Lors d’un éveil, on retrouve finalement les grandes valeurs humanistes, on les ressent et cela transforme une vie !

Le Reiki permet également de travailler sur l’ensemble de ces aspects. Cinq préceptes primordiaux sont : ne sois pas en colère, n’ai pas peur, sois honnête, sois diligent et bienveillant avec les autres.

Je les ai reformulés ainsi :

‘Juste pour aujourd’hui, je suis calme et serein

Juste pour aujourd’hui, je fais confiance à la vie

Juste pour aujourd’hui, je suis présent aux gens qui m’entourent

Juste pour aujourd’hui, je vis honnêtement

Juste pour aujourd’hui, je respecte tout organisme vivant’

Cela permet une formulation positive de ces principes. Le ‘Juste pour aujourd’hui’ permettant de rendre ces principes possibles pour une journée et de les répéter le lendemain. Quant à la notion de vivre honnêtement, elle correspond pour moi à une harmonie entre ce que je suis et ce que je fais et vis.

Aujourd’hui y a t-il d’autres ‘techniques’ que tu utilises, d’autres chemins que tu explores ?

Je m’intéressais depuis longtemps à la possibilité de couper le feu. Je cherchais quelqu’un qui pourrait me transmettre sa prière. Puis finalement, j’ai un jour décidé de chercher la prière, j’en ai lu plusieurs sur internet, j’ai choisi celle avec laquelle je rentrais en résonance et je l’ai intégré à ma pratique. J’en parle même aujourd’hui dans mes formations.

Je n’ai pas de vérité, lorsque je suis intéressé par quelque chose, je l’intègre intellectuellement puis dans ma pratique mais je ne me fixe pas de limites.

Quel fut, pour toi, le chemin parcouru pour rendre accessible à tous ta pratique de Magnétiseur, Maître Reiki ?

J’ai d’abord commencé à proposer ces soins à mes proches : famille, amis et collègues. Puis, au fur et à mesure, j’avais des retours, cela fonctionnait. Mais la décision de s’ouvrir au monde est plus complexe puisqu’elle nécessite d’être conscient que l’on va accueillir de la souffrance.

J’ai donc demandé un signe, un message à mes guides afin de me confirmer que c’était le chemin à suivre, si je pouvais ouvrir ma pratique à plus de personnes.

Et ce signe est arrivé sous la forme d’un oiseau… Lors d’un week-end entre amis, nous étions réunis et attendions de partir au marché dans ma maison de l’époque. Il y avait une grande baie vitrée sur laquelle une Rousse-queue s’est écrasée. J’ai alors demandé à un ami s’il pensait que je pouvais la guérir, mais ce dernier m’a indiqué qu’elle saignait du bec, ce qui signifiait probablement une hémorragie interne. J’ai tout de même décidé d’essayer. L’oiseau s’est alors remis sur ses pattes et m’a regardé. Puis j’ai dû le laisser car nous devions partir. Quand je suis revenu, il était toujours là sur la chaise, je lui ai appliqué mes mains une dernière fois avant qu’il ne fasse demi-tour pour s’envoler. Depuis lors, dès que je demande si je suis toujours bien sur mon chemin de vie, je vois une Rousse-queue.

Cela fait à présent 6 à 7 ans que j’ai ouvert ma pratique à un cercle plus large.

Que penses-tu de la notion de don et de mission terrestre ? Penses-tu qu’il soit possible à tout le monde d’acquérir ces capacités ?

Je crois véritablement en l’incarnation et la réincarnation. Je crois donc aux chemins de vie. Ces croyances m’ont amené à considérer d’autres choses et d’autres messages, non incarnés. On en vient à accepter des forces et présences que l’on ressent, même si on ne les voit pas et cela devient quelque chose d’ordinaire et non de surnaturel ou magique.

Le soin est mon chemin de vie, j’ai d’ailleurs été soignant dans des vies antérieures, notamment hospitalier. Avant d’être magnétiseur, j’étais enseignant et je m’occupais naturellement des élèves en difficulté, avant de poursuivre ma carrière dans une institution avec des enfants autistes, trisomiques et psychotiques. J’étais finalement déjà engagé dans ce chemin de soin, même si cela prenait une toute autre forme.

Je pense effectivement que cela peut être accessible à tous, même si certaines personnes sont plus sensibles que d’autres, mais cela n’est pas le chemin de vie de tout le monde. De plus, on peut être plus enclin à le développer, mais ne pas en avoir toujours conscience. Ce sont des rencontres, quelles qu’elles soient – livres, personnes, etc. – qui vont nous mettre parfois sur ce chemin lorsque c’est le nôtre, nous en ouvrir la porte.

Comment définirais-tu le magnétiseur et son ‘intervention’ ?

Sur le fond nous ne sommes pas des guérisseurs, nous sommes un canal de l’énergie que nous recevons et transmettons. Ainsi, je reçois l’énergie, la canalise avec mes mains et la transmets à un organisme vivant – être humain, animal ou plante – qui va en extraire la quintessence. Mon rôle est que ce processus se passe dans les meilleures conditions possibles.

Lorsqu’il y a une maladie, c’est qu’une information est bloquée, le corps ne comprend pas et c’est sa façon de l’exprimer. J’interviens pour débloquer cette situation, rééquilibrer les énergies, les refaire circuler en dégageant le blocage.

Je suis un maillon dans le processus de guérison, mais le travail de guérison appartient à la personne. Je ne peux faire que ma part. Sa façon d’être réceptif, je ne la maîtrise qu’en partie par le travail d’accompagnement que je souhaite réaliser. J’ai mis en place un moment dédié à l’échange en début de séance. Cela peut permettre parfois une prise de conscience. Mais en aucun cas, la guérison ne vient de moi, les individus sont et restent centraux.

Pourquoi ne fixes-tu pas d’honoraires ?

Cette énergie que je manipule ne m’appartient pas. Je pense qu’il faut une certaine dose d’humilité lorsque l’on est capable de maîtriser ce genre de techniques. Je ne réclame donc rien. De plus, je veux que cela puisse être accessible au plus grand nombre, les plus démunis aussi !

Les personnes lorsqu’elles me payent permettent de participer aux frais et efforts de formation, stages et rémunèrent le temps que je leur consacre.

J’accueille cela comme une bénédiction que je peux donner et transmettre.

Pourquoi as-tu la volonté de former ?

À la fois pour en faire profiter les autres, également pour élargir le cercle des soignants. Plus il y aura de magnétiseurs et mieux cela sera. C’est aussi l’une des manières d’apporter la paix dans le monde, car cela permet aussi l’élévation des vibrations de la planète.

Ce qui est important pour moi est le suivi que j’apporte à mes élèves, la responsabilité que je ressens à les accompagner dans leur parcours.

Que conseillerais-tu à quelqu’un qui s’aperçoit qu’il a des prédispositions, mais ne sait pas quoi en faire et cherche une ‘guidance’ ?

Je conseillerais à ces personnes, avant tout, d’être attentifs aux messages parfois très subtils qui sont mis sur leur route, quel que soit le canal choisi : une personne, un livre, film, situation, etc. Ne traitez pas ce message en l’intellectualisant immédiatement, il faut laisser travailler le subtil tout en faisant confiance à son ressenti profond.

Il est nécessaire pour cela d’être plus dans une écoute intérieure, et être en phase avec soi, ressentir un alignement. Il faut parfois interroger ses choix de vie et faire une introspection profonde. Car cela peut venir bouleverser beaucoup de choses, ce n’est pas forcément le choix facile, il faut être conscient du fait que cela va nourrir sa vie, être central et il faut avoir envie de partager.

Que conseillerais-tu à celui qui cherche un praticien ?

Je lui dirais de tester, rencontrer le praticien dont le discours lui parle et de recevoir un soin. C’est la meilleure façon de vérifier s’il y a cohérence entre discours et réalité. Il ne faut pas avoir peur de se tromper et si l’on pense avoir trouvé la bonne personne, il faut faire confiance à son ressenti.

Au gré des rencontres il arrive parfois d’entendre parler de personnes, le bouche à oreilles est une bonne façon également d’avoir un premier avis.

Je ne pense pas qu’il y ait une bonne personne, mais plutôt une palette de soins disponibles qu’il faut varier selon ses problématiques et sa sensibilité.

Un petit mot Patrick, sur l’éthique et le flou artistique de ce type de soins ?

On a absolument pas le droit de profiter des gens, de profiter de ces capacités pour avoir un ascendant sur des gens. Il y a des gurus qui ne sont pas des maîtres. Il est vrai que dans ces pratiques, il est facile de profiter de cette dépendance que certaines personnes développent.

C’est pourquoi il est primordial d’avoir une éthique et d’insister sur le fait que nous ne sommes pas des guérisseurs ! Nous sommes des canaux de l’énergie, je ne veux pas que les gens dépendent de moi et il m’arrive très souvent de rappeler aux patients qu’ils sont acteurs de leur guérison. D’où aussi, ma volonté de faire cet accompagnement en début de séance, d’être à l’écoute et éventuellement de dispenser des conseils. C’est aussi ce pour quoi je précise que le magnétisme intervient en parallèle d’un traitement médical, en aucun cas, il s’agit d’arrêter un traitement en cours. D’autant plus que je ne maîtrise que ma part et ne peux pas parier sur la part du patient dans sa réceptivité du soin.

Que peut-on attendre d’une séance de magnétisme ?

Le plus important est d’essayer car chaque ressenti est personnel. Certaines personnes viennent me voir simplement pour se sentir bien, rééquilibrées. C’est un aspect plus préventif dans ces cas-là, un soin de bien-être. D’autres personnes viennent pour soulager des maux, accompagner des traitements, etc. C’est très varié. Je garantis la qualité du soin, mais ne donne aucune garantie de guérison. Je ne me fixe pour autant aucune limite et je travaille sur n’importe quelle pathologie quelle que soit la gravité.

Comment fais-tu pour te protéger de toutes ces énergies et as-tu le besoin de te recharger ?

Mon énergie personnelle ne rentre pas dans le processus. C’est d’ailleurs ce que le Reiki m’a apporté. Des techniques pour me protéger. Avant un soin, c’est une étape essentielle. Si la protection de départ s’avère être insuffisante face à des énergies fortement négatives et puissantes, je peux appeler l’archange Saint-Michel pour me protéger de nouveau.

Sinon, dans la mesure où je suis un canal de l’énergie, je me régénère en même temps que je transmets cette énergie à l’autre pendant le soin.

Certains soins sont très puissants, certaines énergies négatives aussi et l’important est de ne jamais lâcher. Toujours garder confiance et redemander à être guidé et protégé.

J’ai vu que tu soignes les animaux, peux-tu nous en dire plus à ce sujet ?

Les animaux sont extrêmement réceptifs. Je rencontre beaucoup moins de problèmes qu’avec les humains en termes de réceptivité puisque l’ego et le mental ne sont pas là pour faire barrage. De plus, ils ressentent naturellement et facilement ce que tu leur apportes.

Les chevaux sont des animaux exceptionnels, ils travaillent beaucoup avec toi pendant le soin, tu es capable de sentir leur réceptivité.

J’ai parfois apporté des soins sur de graves problèmes avec succès.

Le seul frein peut être le comportement de leur maître, s’il n’est pas confiant ou s’il est tendu. Cela ramène alors l’ego et le mental dans le processus qui devrait en être dépourvu.

Je remercie infiniment Patrick Juillerat pour le temps qu’il m’a consacré. Et cette superbe interview emplie de franchise et de sincérité.

Si vous le souhaitez, vous pouvez approfondir en consultant son site internet, ou le contacter directement pjuillerat.reiki@gmail.com.

Si vous souhaitez lire ma propre expérience du soin avec Patrick, lisez mon article ‘J’ai testé 1 : le magnétiseur’.

Suivez True Happy Self et Partagez :)
0

7 réactions au sujet de « # Interview 1 – Patrick Juillerat Magnétiseur, Maître Reiki »

  1. Belle rencontre et belle expérience avec Patrick qui sait être pédagogue quant à sa pratique et sait mettre en total confiance son  » patient »…
    Une expérience que je renouvellerai sans hésiter!
    Merci à true happy self de m’avoir avoir permis de découvrir le reki et merci à Patrick pour sa chaleureuse énergie positive!

  2. J’ai testé pour la première une séance de magnétisme avec Patrick et je peux simplement dire que j’ai apprécié ce doux moment de détente ! La chaleur qui s’émane de ses mains est intense et on se sent bien. Personnellement, j’ai pu en ressentir des effets positifs dès le lendemain ! J’avais mis de côté quelque chose pendant des années et là, miracle, j’ai pris conscience de ce qui était important pour mon équilibre… Merci ! Une expérience à vivre ! Cela ne peut faire que du bien…

  3. Je suis allée – en ce qui me concerne – plusieurs fois consulter Patrick. Les séances sont pour moi un moment très particulier d’intériorisation, de détente, d’énergie… Patrick est une personne dans l’empathie totale avec son patient et il émane de sa personne beaucoup de bienveillance, d’énergie positive, d’amour…

    A l’issue de ces séances, j’ai toujours une période de deux jours environ durant lesquels je me sens complètement “à plat”, les larmes sortent, la fatigue etc (période de crise de guérison), puis tout se remet en route avec bien souvent de bonnes prises de conscience et une amélioration de mon vécu liée à un changement de posture de ma part – plus ou moins conscient…

    Patrick est une belle personne, qu’on a envie de cotoyer, de compter parmi ses amis.. Il est très humble, d’une sensibilité rayonnante, d’un calme “transmissible”… A mon sens donc, très bon magnétiseur, très bonne adresse !!!

Partagez avec nous votre expérience, avis, en commentaire ! :)

%d blogueurs aiment cette page :